Resolution nº S/RES/1464 (2003) of the United Nations Security Council

IssuerSecurity Council of the United Nation
Nations Unies
S
/RES/1464 (2003)
Conseil de sécurité
Distr. générale
4 février 2003
03-23585 (F)
*0323585*
Résolution 1464 (2003)
Adoptée par le Conseil de sécurité, à sa 4700e séance,
le 4 février 2003
Le Conseil de sécurité,
Réaffirmant
son ferme attachement à la souveraineté, à l’indépendance, à
l’intégrité territoriale et à l’unité de la Côte d’Ivoire,
Rappelant
l'importance des principes de bon voisinage, de non-ingérence et de
coopération régionale,
Rappelant
la décision prise par les chefs d’État de la Communauté économique
des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) lors du Sommet d’Accra du
29 septembre 2002 de déployer une force de maintien de la paix en Côte d’Ivoire,
Rappelant
également
son plein soutien aux efforts déployés par la CEDEAO,
en vue de promouvoir un règlement pacifique du conflit, et
appréciant
également
les
efforts déployés par l’Union africaine pour parvenir à un règlement,
Se félicitant
de la tenue, à l’invitation de la France, de la Table ronde des
forces politiques ivoiriennes, à Linas-Marcoussis du 15 au 23 janvier 2003, ainsi
que de la Conférence des chefs d’État sur la Côte d’Ivoire, à Paris les 25 et
26 janvier 2003,
Se félicitant
du communiqué publié le 31 janvier 2003 à l’issue du vingt-
sixième Sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO
qui s’est tenu à Dakar ainsi que du communiqué publié le 3 février 2003 à l’issue de
la septième session ordinaire au niveau des chefs d’État de l’Organe central du
Mécanisme de l’Union africaine pour la prévention, la gestion et le règlement des
conflits,
Prenant note
de l’existence
de défis pour la stabilité de la Côte d’Ivoire et
considérant
que la situation en Côte d’Ivoire constitue une menace à la paix et à la
sécurité internationales dans la région,
1.
Fait sien
l’accord signé par les forces politiques ivoiriennes à Linas-
Marcoussis le 24 janvier 2003 (S/2003/99) (« l’Accord de Linas-Marcoussis »),
approuvé par la Conférence des chefs d’État, et
demande
à toutes les forces
politiques ivoiriennes de l’appliquer pleinement et sans délai;

To continue reading

Request your trial

VLEX uses login cookies to provide you with a better browsing experience. If you click on 'Accept' or continue browsing this site we consider that you accept our cookie policy. ACCEPT