Le Maroc, un «acteur émancipé» dans la géopolitique sahelienne

AuthorBeatriz Mesa - Yousra Hamdaoui
PositionDocteure en sciences politiques (PhD). Chercheur au LePoSHS de l'Université International du Rabat (UIR). Professeur Honoraire (Profesora Colaboradora) au Département de Droit International Publique et Relations Internationales de l'Université de Cadiz (UCA). - Doctorante (PhD Candidate) en Droit Publique et sciences politiques à la faculté de ...
Pages131-143
Paix et Securité Internationales
ISSN 2341-0868, Num. 6, janvier-décembre 2018, pp. 131-143
DOI: http://dx.doi.org/10.25267/Paix_secur_int.2018.i6.07
131
LE MAROC, UN “ACTEUR ÉMANCIPÉ” DANS LA
GÉOPOLITIQUE SAHELIENNE
Marruecos, «actor emancipado» en la geopolítica del Sahel
Morocco, an “Emancipated Actor” in Sahelian Geopolitics
Beatriz MESA1
Yousra HAMDAOUI2
I. – INTRODUCTION. II. -UNE RELATION HISTORIQUE ENTRE LE MAROC
ET L’AFRIQUE. III.-LA TRIPLE RÉPONSE DU MAROC AU SAHEL. IV.-
CONCLUSIONS. V.-BIBLIOGRAPHIE
RÉSUMÉ : La nouvelle politique africaine du Maroc durant les cinq dernières années du règne
de Mohamed VI a permis au pays maghrébin non seulement de diversif‌i er ses alliances stratégi-
ques qui se focalisaient essentiellement sur l’Europe mais de gagner plus d’inf‌l uence en Afrique
de l’Ouest et en Afrique centrale. En effet, d’une part, la médiation de la monarchie imprégnée
des valeurs de l’Islam sunni en promouvant une « sécurité religieuse » après les conf‌l its Libyen et
malien. D’autre part, la présence progressive d’entreprises marocaines sur le marché africain ont
repositionné l’État marocain dans la région, en particulier depuis la réoccupation de la « chaise
vide » à l’Union africaine en 2017. Cette date a attribué au Maroc dans une place privilégiée dans
le paysage géopolitique de l’espace sahélo-sahélien. Dans cet article, nous ne nous intéressons pas
aux raisons qui ont amené le Maroc à revoir sa politique étrangère, mais aux outils de la nouvelle
politique étrangère qui lui ont permis de passer d’un acteur «passif» à un acteur «médiateur» et
«émancipé» «dans la région du Sahel.
MOTS CLÉS : Sécurité, politique étrangère du Maroc, Géopolitique, Sahel, Extrémisme violent,
sécurité religieuse, Émancipation, Diplomatie migratoire.
RESUMEN: La nueva política africana de Marruecos, durante los últimos cinco años del reinado
de Mohamed VI, ha permitido al país magrebí, más allá de diversif‌i car sus alianzas estratégicas que
miraban casi en exclusividad hacia Europa, ganar inf‌l uencia en la región vecina del África Occi-
dental y Central. La mediación, por un lado, de la monarquía asentada en los valores del Islam suní
1 Docteure en sciences politiques (PhD). Chercheur au LePoSHS de l’Université Interna-
tional du Rabat (UIR). Professeur Honoraire (Profesora Colaboradora) au Département de
Droit International Publique et Relations Internationales de l’Université de Cadiz (UCA) .
2 Doctorante (PhD Candidate) en Droit Publique et sciences politiques à la faculté de Droit
de Settat et chercheure associée à Timbuktu Institute-African Center for Peace Studies (Da-
kar)
PAIX ET SÉCURITÉ INTERNATIONALES
Journal of International Law and International Relations
Num 6, janvier-décembre 2018 | ISSN 2341-0868
DOI http://dx.doi.org/10.25267/Paix_secur_int.2018.i6.07
Citation: MESA, B.; HAMDAOUI, Y., «Le Maroc, un “acteur émancipé” dans la géopolitique sahelienne», Paix et
Sécurité Internationales, num. 6, 2018, pp. 131-143
Received: 23 February 2018
Accepted: 6 December 2018

To continue reading

Request your trial

VLEX uses login cookies to provide you with a better browsing experience. If you click on 'Accept' or continue browsing this site we consider that you accept our cookie policy. ACCEPT